Marques de voitures Africaines

L`Afrique représente un énorme marché potentiel pour les constructeurs automobiles et devient un terrain attrayant pour le placement de la production sur le fond mondial de la volatilité des marchés de consommation.

Selon l’organisation internationale de l’industrie automobile (OICA), au cours de la dernière décennie, le volume africaine du marché automobile a augmenté de 40%  à 1,55 millions de voitures vendues à l’issue de l’année 2015 en dépit de la baisse actuelle des prix de l’énergie. Toutefois, le volume total du marché des 54 pays africains ne reste que 2% des ventes mondiales.

Marques voitures Africaines

Compte tenu de la croissance de la population, et donc le nombre de représentants de la classe moyenne, selon les estimations de l’OICA, la capacité potentielle du marché africain atteint 3 millions de voitures.

Le développement des productions locales est compliqué par l`absence de l’environnement favorable et des chaînes de grèves, ce qui sont si répandues dans la région. Ainsi, en 2013, après une série de grèves, il a fallu environ sept semaines pour le règlement du différend et la reprise de la production.

Cependant, les productions locales sont tout de même disponibles. Et voici des exemples clairs.

L’industrie automobile locale en Afrique

Voitures Kenya

Mobius

Mobius logo

Les dates de création: 2009
Website: www.mobiusmotors.com

C’est une société très prometteuse. En 2009, elle a dévoilé un prototype Mobius One, et en 2011 a montré une voiture de série Mobius Two. L’idée était de faire une voiture parfaite pour l’Afrique, c’est à dire aussi simple que possible, afin que rien ne pouvait la casser ou retirer, robuste au maximum, tout- terrains et pas cher. Et on a réussi.

Mobius n’a pas d`électronique, de climatiseurs, de chauffe — rien de superflu. Sa conduite est très simple. Son poids est extrêmement faible grâce à un châssis tubulaire. Elle donne la possibilité de rouler au moins sur le capot, au moins sur le toit (il y a des adaptations spéciales  et des poignée), l’habitabilité est parfaite. La voiture est déjà disponible sur commande.

Voitures Nigéria

Proforce

Proforce logo

Outre l’usine d’assemblage de la société canadienne INKAS, au Nigéria, on a son usine locale de véhicules blindés et des véhicules militaires. Outre des chars, des casques et des gilets pare-balles, la société fabrique des SUVs blindés de sa propre conception Pf2 et la touche Pf3 (série APC), des autobus blindées Pf2 Leopard (série ICV), ainsi que une variété de véhicules différents sous licences sur le châssis Toyota, Iveco, MAN, DAF, Mercedes-Benz, Isuzu et Mitsubishi. De plus, la marque Proforce peut effectuer un blindage de presque n’importe quelle voiture jusqu’à Rolls-Royce.

Voitures Tunisie

Wallys

Wallys logo

Les dates de création: 2006
Website: www.wallyscar.com

C’est la première voiture tunisienne. Elle est apparue à la lumière grâce à un fervent Zyg Guidé, qui a montré un prototype sur le salon d`automobiles de Paris en 2008. Le SUV compact a plu même pour les européens, et un an plus tard, le modèle Wallys Izis a été lancé en production limitée. Le moteur est à 75 C.V. à 1,4 litre de Peugeot, la longueur de la voiture n`est que 3,25 m. Sa carrosserie est en plastique, donc on donné la garantie à vie contre la corrosion. Il existe une version électrique. En principe, c’est une voiture typique de plage. C`est bien pour des plages touristiques.

Voitures Ouganda

Kiira

Kiira logo

Les dates de création: 2014
Website: kiiramotors.com

La société Kiira Motors a été créée en 2007, suite à la fusion du groupe de professeurs et d’étudiants de la faculté de la technologie de l’Université de Makerere pour participer au concours sur le développement du plug-in hybride à cinq places pour le marché de l’Inde. L’équipe a construit un sous-compacte à deux places Kiira EV, ce qui a reçu un moteur électrique à 26 C.V. avec une autonomie de 80 km et une vitesse maximale de 100 km/h.

La deuxième voiture a été construite en 2014 – Kiira EV Smack à deux porte. Elle est mise en mouvement par un appareil cohérent hybride avec un moteur électrique à 107 C.V.. La voiture d’une longueur de 4 900 mm est capable d’accélérer jusqu’à 60 km/h en 10,6 secondes et prend la vitesse maximale de 140 km/h.

La vioiture Kiira EV Smack a reçu la calandre avec un design spécial, ce qui est apparu plus tard sur l`autobus Kayoola. La dernière autobus a été construite en février 2016 et a reçu des panneaux solaires pour l’alimentation électrique de la centrale électrique.

Par ailleurs, la société est déjà d’Etat à plus de 95% . Elle doit jouer un rôle important dans le développement local de l’industrie automobile, un projet, ce qui a été déjà déposé au conseil des ministres en 2015. Le groupe technologique allemand RLE International a bien estimé le projet, ce qui a probablement fait un impact sur le jugement des ministres de l’Ouganda, qui l`ont récemment approuvé.

Lors de la première phase, la société Kiira Motors s’occupera de l’assemblage d`autobus, car elles ont besoin de pièces locales. On planifie la production de berlines, de croisements, et de camions légers à moyens. Le prix de voitures, ce qui seront équipées de moteurs à combustion et de propulsion électriques, sera de 25 à 35 millions de dollars. On planifie à livrer des kits de pièces de « principaux fabricants mondiaux », probablement de l’Empire Céleste. Les producteurs locaux seront responsables pour des pare-chocs, des sièges, des garnitures de frein, de la fixation et de l’électronique de bord.

Le plus probable issue de la réalisation de « l`approche innovatrice africaine » sera une entreprise de montage des voitures chinoises. Il y a des aspects positifs: l’usine créera 900-2000 d’emplois, et des voitures nouvelles seront sur les routes de l’Ouganda. Actuellement, le volume des importations de voitures en Ouganda est de 45 millions d’unités, dont 85% sont d’occasion.

Voitures Afrique du Sud

Birkin

Birkin logo

Les dates de création: 1982

C’est une des nombreuses entreprises produisant des copies de la légendaire voiture de sport Lotus Seven série 3 de 1968. La société propose deux modèles — Birkin SS3 (Street Series 3) et CS3 (Clubman Series 3) et deux versions de chacun d’eux. Il est intéressant que Birkin est un kit-car, ces véhicules sont livrés sous la forme d’un grand constructeur et l’acheteur lui-même, pour le plaisir, monte sa voiture.

Penara

Les dates de création: 2007

C`est une entreprise créée en 2007, ce qui produit des voitures de sport sur commande. Il est intéressant, que le nom Perana dans les années 1960s et 1970s a été utilisé par une autre société sud-africaine Basil Green Motors, ce qui était responsable de l’assemblage et de la mise au point de voitures Ford. À ce jour, on ne représente qu`un modèle Perana AC 378 GT Zagato (anciennement Perana Z-One). C’est un véhicule moderne de luxe avec un moteur à 6,2 litres. Les créateurs avait l’intention de produire 999 voitures, mais le nombre de pré-commandes n’a pas encore atteint la limite.

Paramount

Paramount logo

Les dates de création: 1994
Website: www.paramountgroup.com

C’est la plus grande société africaine de défense, ce qui fabrique des bateaux de combat, des avions de transport et militaires, des drones et des systèmes électroniques.

Il y a des camions militaires dans sa gamme de produits – d’un SUV blindé Marauder Patrol conçu notamment pour les besoins de la police à des transporteurs lourdement armés de débarquement Matador et Mbombe. Il est intéressant, que les véhicules Marauder sont également montés en Azerbaïdjan, où Paramount a une filiale. De plus, ce modèle existe en civil en option luxueuse de la performance. C`est l’un des plus chers et chics SUVs dans le monde.

IVEMA

IVEMA logo

International Vehicle and Equipment Marketing, un fabricant africain de l’équipement militaire, s’occupe de la production de mitrailleuses et de véhicules pour les armes, fait ses fournitures de l’équipement militaire et de l’armement en Afrique du Sud.

Dans la gamme des produits IVEMA il y a une voiture IVEMA GILA 4×4 MRAP Vehicle à quatre roues motrices. С`est un véhicule blindé tout terrain. L’armure résiste à une explosion d’une puissance de 14 kg en équivalence TNT, la voiture est livrée en versions air-borne, médicale, de luxe et avec la plate-forme.

Uri

Uri logo

Les dates de création: 1995

C’est une marque appartenant à la société sud-africaine IVEMA et l’émetteur de simples SUVs de sa propre conception. La société fait deux modèles — URI Desert Runner et URI Mining Vehicle. Le premier est créé en modifications civile, militaire et de police d`un simple jeep fiable et parcouru (l’armée et la police font presque la totalité du chiffre d’affaires de la société).

La voiture ressemble à un constructeur, on peut la démonter sans les clés. Le modèle URI Mining Vehicle est plus grand, mais encore plus simple que le modèle URI Desert Runner. Il existe aussi dans un certain nombre de modifications.

Bailey

bailey logo

Les dates de création: 2002
Website: www.baileycars.co.za

C’est une société de l’Afrique du Sud. Elle produit des voitures de sport, les plus proches de spécifications de MAN de classes  différentes, mais en forme et de la voie publique. Par exemple, Bailey GT1 (respectivement, dans la classe GT), Bailey LMP 2, ce qui est encore plus bizarre, ainsi qu’un certain nombre de voitures-copies de modèles MAN classiques des années passées — Porsche (Bailey 917), Ford (Bailey GT40), etc. Le prix de ces voitures est très cher, mais des fans aisés sont prêts à acheter la voiture de leurs rêves pour ensuite arriver au Mans en tant qu`un spectateur.

Harper

Harper logo

Une petite société sud-africaine propose d’acheter des kits d’assemblage pour monter une jolie voiture de sport, ce qui rappelle un prototype MAN. Malgré son aspect de course, le véhicule a été homologué pour rouler sur la voie publique. À la clé, les employés de la société sont prêts à vendre une voiture entièrement assemblée, seulement il vous en coûtera environ 3,5 fois plus cher.

Voitures Maroc

Laraki

Laraki logo

Les dates de création: 1999
Website: larakiyachtdesign.com

C`est un fabricant réussi de voitures de luxe. Le propriétaire de la société, monsieur Abdesalam Laraki, construit  principalement des yachts chics pour des princes marocains. Mais au début des années 2000s, il a décidé d’essayer la production de voitures, d’autant plus que depuis longtemps il était l’ami de Franco Sbarro, un concepteur suisse d`autos. Le résultat des premiers travaux a été le supercar Laraki Fulgura (en petite série à partir de 2003) sur la base de Lamborghini Diablo.

En 2005, le deuxième modèle Laraki Borak est apparu. Il a été montré sur le salon automobile de Genève. Il est plus lourd, une sorte de conception de la voiture avec un moteur d’une puissance de 540 C.V. et la vitesse de pointe de 310 km/h. Enfin, en 2013, on a déjà présenté une troisième voiture Laraki Epitome sur le châssis de la voiture Corvette C6 et avec le moteur amplifiée jusqu’à 1200 C.V.. La voiture a deux réservoirs d’essence — un ordinaire et celui avec l’essence à l`indice d`octane élevé. Elle est prévue d`être produite en neuf instances, chacune d’une valeur d’environ $2 millions.

Menara

Menara logo

Les dates de création: 1993
Website: www.automobiles-menara.com

C’est une société spécialisée dans la restauration de voitures anciennes et de la production de voitures-copies sur commande. Elle a dans son « portefeuille » un modèle propre. C`est une belle voiture rétro La Menara. La voiture est maintenue dans le style des années 1930s et est équipée d’un moteur à 120 C.V.,ce qui gagne la vitesse jusqu`à 160 km/h. Comme les voitures-copies, La Menara est fabriquée entièrement à la main et sur commande, parce que 22 personnes travaillent à l’entreprise.

Situation des marques de voitures étrangères en Afrique

Généralement, les grands constructeurs automobiles envisage la question de la localisation de la production dans le cas, où ils peuvent s’appuyer sur le volume de production, ce qui n’est pas en dessous de 200 milliers de voitures par an d’une demande stable.

L`humeur des investisseurs est impactée négativement par des mesures protecteurs en Afrique du Sud. Dans le cadre de la Politique de soutien économique des noirs et des gens de couleur (BEE), les autorités de la région ont engagé des entreprises étrangères racheter dans le même segment une certaine part des entreprises locales, dont la plupart des actionnaires sont noirs, lors de la localisation de la production. À la suite de quoi les fabricants étrangers, ce qui choisissent des sous-traitants, sont guidés par les exigences du gouvernement et pas sur la base des avantages concurrentiels.

Voitures Egypte

Srepranza, Evolution, Nasr

Nasr logo

Ce sont les entreprises, ce qui produisent des voitures sous licence des usines européennes, asiatiques, américaines. C’est soi-disant la production de la licence.

Voila un exemple frappant — une usine égyptienne Speranza, ce qui fabrique des voitures Daewoo pour l’Afrique du Nord. Une autre société, MCV, fabrique des camions Mercedes-Benz, Volvo et MAN, y compris sous sa propre marque Evolution.

Enfin, le constructeur automobile Nasr fonctionne avec une licence turc Tofas. Ce qui est plus intéressant, Tofas est aussi la production sous licence, ce qui produit des autos italiennes de la marque Fiat (surtout des modèles anciens).

Voitures Kenya

Volkswagen

Volkswagen logo

Volkswagen: la description complète du logo
La date de création: 1933
Website: www.volkswagen.com

Volkswagen est devenu l’un des premiers en Afrique du Sud. Avec la participation du président du Kenya, Uhuru Kenyatta, on a déjà signé en septembre 2016 un accord avec le gouvernement sur les importations à la fin de l’année des pièces de rechange de base pour la production du modèle Polo en capacité d’environ 5 milles voitures par an.

VW a alloué près de $315 millions sur l’extension de sa production en Afrique du Sud. En 2017, le groupe allemand a produit environ 160 milles véhicules par an, en augmentant la production de 30% par rapport à 2015.

Toyota

Toyota logo

Toyota: la description complète du logo
La date de création: 1937
Website: www.toyota.com

L`intérêt pour le marché sud-africain est également marqué par Toyota Motor, ce qui a contribué environ $427 millions de dollars sur la reprise de la production sur la base de sa plate-forme « Innovant international multifonction véhicule » (IMV) pour la première fois en 11 ans.

IMV est utilisé dans la fabrication de SUVs, des camionnettes, des camions légers et des berlines de la marque Toyota. C`est la plate-forme clé pour le développement des marchés.

Selon les représentants de l’unité régionale du gros distributeur Toyota Tsusho, sur le fond d’une monnaie nationale, les fabricants cherchent à acheter des composants nécessaires pour l’intérieur de la région et de renoncer à l’importation, ce qui entraîne un manque de production des composants nécessaires dans le pays, ce qui  devient un problème.

Le problème des dimensions de la production de Toyota est possible de résoudre en combinant la chaîne de production de composants de plusieurs marques sur la même usine, mais les coûts de transport demeurent un obstacle.

BMW

BMW logo

BMW: la description complète du logo
Les dates de création: 1916-1917
Website: www.bmw.com

Les représentants de BMW ont également fait part de leurs plans pour étendre la superficie de leur usine au Kenya à 50% en 2017. On avait l`espoir d’en faire un de ses principaux nœuds d’exportation.

Voitures Maroc

Renault

Renault logo

Renault: la description complète du logo
La date de création: 1899
Website: www.renault.fr

La marque Renault est le principal joueur dans le pôle automobile de Maroc. La société détient une participation de 80% de la production à Casablanca et est le seul fabricant à Tanger.

43% des pièces pour les voitures sont offertes par les fournisseurs locaux, y compris l’électronique, le plastique et le métal. Renault utilise ces composants pour l’assemblage de voitures Logan, Tandero, Kangoo, Lodgy et Dokker et pour sa marque moins chère Dacia. Certaines pièces faites au Maroc sont exportées vers les autres fabricants de voitures en Europe.

Dacia, le principal produit de Renault au Maroc, vise à faire le segment « low cost » du marché automobile européen, ce qui a souffert moins que le segment « luxe » de voitures.

Voitures Afrique du Sud

Mercedes

Mercedes logo

Mercedes-Benz: la description complète du logo
La date de création: 1926
Website: www.mercedes-benz.fr

Il s’agit de l’entreprise Daimler en Afrique du Sud, dans le quartier de East London. En mai 2014, on y a lancée la nouvelle génération de Mercedes C-Class. C’était au bout de 3 mois après le début de la production en Europe.

En Afrique du Sud, la société Mercedes a fourni plus de 550 emplois à la population locale. Environ deux cents membres africains du personnel ont suivi une formation complète en Allemagne sur la même usine de Brême.

À son tour, les spécialistes allemands seront à surveiller la qualité de la production en Afrique du Sud.

La marque Mercedes a officiellement vend des voitures en Afrique du Sud à partir de 1954.

L’avenir de l’industrie automobile africaine

La localisation de la production dans la région africaine est aussi compliquée par le fait que les consommateurs locaux préfèrent des voitures d’occasion aux autos nouvelles. Ainsi, au Kenya, environ 85% des voitures achetées étaient déjà en usage.

Cependant, le problème le plus inattendu est apparu avec l’arrivée de Uber dans la capitale de Kenya, Nairobi, en 2015. En ce moment, le transporteur a déjà enregistré près de 4 mille conducteurs. Lyft a également annoncé ses plans pour la sortie sur le marché local de l`Afrique. Par conséquent, l’Afrique pourrait bien franchir l’étape de la croissance du marché d`automobiles et de venir en développement du monde entier vers le partage de véhicules.

L’industrie automobile africain doit optimiser sa stratégie actuelle grâce à des investissements dans la formation et la réforme de l’éducation, ainsi que l’organisation d’une coopération plus étroite entre les parties prenantes.

En outre le secteur d`automobiles de l’Afrique doit trouver de nouvelles sources de demande et atteindre de nouveaux niveaux de l’échelle de production. Ceci peut être réalisé grâce à l’augmentation des exportations vers les marchés émergents de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient et grâce à la mobilisation de plus grand fabricants et de fournisseurs de pièces manquantes.

Enfin, pour la poursuite de la croissance à long terme (après 2020), le secteur devrait augmenter progressivement la valeur ajoutée de ses voitures grâce à la recherche et le développement, la conception, le fonctionnement et le design.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...