Marque de voitures Brésil

Malgré le fait qu`on ne sait presque rien sur les voitures du Brésil, l’industrie automobile y est très bien développée.
Avant et maintenant, il y avait un nombre important d’usines automobiles au Brésil. Beaucoup d’entre eux ont émergé comme des productions d’assemblage ou des franchises (principalement Volkswagen et Alfa Romeo), mais les idées propres des gars brésiliens sont aussi nombreuses.
Marque de voiture Brésil

Dans l’esprit de l’ordinaire, le Brésil est principalement associé à la jungle, aux séries télévisées et aux singes sauvages; il est peu probable que de larges masses populaires puissent imaginer une voiture brésilienne. Pendant ce temps, le Brésil est un état avec une industrie automobile dynamique. Les voitures du Brésil sont connues et en demande bien au-delà de leur pays d’origine. Quel est le secret du succès des voitures produites au Brésil?

Le développement de l’industrie automobile brésilienne a commencé avec le fait que le gouvernement du pays a décidé de créer des industries compétitives sur le marché étranger. Cette approche, bien sûr, impliquait la production de produits destinés principalement à l’exportation. On a même été adopté une loi autorisant les entreprises étrangères à produire leurs produits au Brésil uniquement si celles-ci étaient conçues à l’avance pour être exportées du pays.

Ces mesures ont porté des résultats: déjà en 2000, la production de voitures au Brésil était assez grande: environ 3 millions de pièces. Les exportations brésiliennes de voitures augmentent: seulement de 1995 à 2005, on a passé de 300 mille à 800 mille voitures.

Aujourd’hui, le marché de ses propres voitures au Brésil est soigneusement protégé par l’état. La politique protectionniste prévoit des droits d’importation très élevés-jusqu’à 70%. Au contraire, les entreprises étrangères ce qui ouvrent leurs filiales au Brésil bénéficient d’avantages considérables. Donc, importer des voitures au Brésil n’est pas rentable, et il est rentable d`investir dans le développement de l’industrie automobile brésilienne. Ce n’est pas un hasard si des géants mondiaux tels que General Motors, Suzuki, Subaru et Hyundai ont investi plus de 3 milliards de dollars dans l’industrie automobile brésilienne. Ford, Volkswagen et Fiat ont également créé des filiales au Brésil.

Il peut sembler que toute l’industrie automobile brésilienne se compose uniquement de filiales de sociétés étrangères, mais ce n’est pas le cas. Lisez la suite et voyez par vous-même.

Troller

Le logo Troller

Les dates de création: 1995
Website: www.troller.com.br

Troller Pantanal est un des deux principaux modèles de la société de production de SUVs fondée en 1995. Le produit phare de la société, le modèle troller T4, est essentiellement une copie de Jeep Wrangler, Pantanal est de leur propre développement.

Agrale

Le logo Agrale

Les dates de création: 1962
Website: www.agrale.com.br

Agrale est le premier fabricant brésilien de camions, d’autobus et de voitres  agricoles. La société existe depuis 1962. Il est intéressant, que les camions Agrale n’ont pas de noms de modèles, le nombre signifie la capacité de charge en kilogrammes et le LX est une modification.

Marcopolo

Le logo Marcopolo

Les dates de création: 1949
Website: www.marcopolo.com.br

Marcopolo est l’une des plus anciennes entreprises automobiles brésiliennes, fondée en 1949 et spécialisée dans les bus de toutes tailles et types.

Lobini

Le logo Lobini

Les dates de création: 1999

Lobini H1 est le seul modèle du petit fabricant de voitures de sport. La voiture a fait ses débuts en 2002 et est produite jusqu’à présent sans changements notables.

Neobus

Le logo Neobus

Les dates de création: 1999

C’est le célèbre neobus Mega BRT, l’un des bus de série les plus longs au monde. La société Neobus est jeune, fondée en 1999, mais grâce à « Mega » s’est déclarée en pleine croissance (bien sûr, il y a des bus « normaux » dans la gamme).

Engesa

Le logo Engesa

Les dates de création: 1963

La société Engesa existait de 1963 à 1993 et était un important fournisseur de l’armée brésilienne. Parmi les chars et les VABs, il y avait plusieurs voitures- par exemple,  Engesa EE-34.

Puma

Le logo Puma

Les dates de création: 1964

Puma est une voiture de sport brésilienne presque légendaire. La société les a construits de 1966 à 1995 (ensuite quatre ans plus tard, « par inertie », on a produit des camions). . Il est intéressant que dans les années 2000s, la marque a essayé de faire revivre en Afrique du Sud.

JPX

Les dates de création: 1992

JPX est une marque de SUVs de 1992 à 2002. En fait, c’était le jouet d’Eric Batista, le milliardaire et à ce moment-là le 8ième plus grand état humain dans le monde. Lorsque la situation financière de Batista s’est détériorée, il a d’abord fermé la production automobile.

Santa Matilde

Le logo Santa Matilde

Les dates de création: 1977

La société Santa Matilde a produit le même modèle avec un lifting régulier et des modifications de 1977 à 1997. Certaines versions de Santa Matilde ont été publiées très peu, et elles sont aujourd’hui une rareté de collection.

FNM

le logo FNM

Les dates de création: 1942

FNM (Fábrica Nacional de Motores) est une société ce qui a existé de 1942 à 1982 et ce qui s’est spécialisée à l’origine dans les moteurs. Par la suite, FNM construisait ses camions et ses voitures, et assemblait également Alfa Romeo en y installant ses propres moteurs.

Volkswagen Gol

Le logo Volkswagen Gol

Les dates de création: 1980

Selon les résultats des ventes de l’année 2017, la berline Volkswagen Gol et son compatriote, mais dans le corps de la berline Voyage ont été vundues sur le marché local avec plus de 115 000 pièces.

VW Gol, basé sur Polo européen des premières générations, vient du siècle dernier et est vendu au Brésil depuis 40 ans! Au fil des ans, le modèle est devenu vraiment populaire. Après tout, la voiture a survécu à plusieurs générations et est l’un des moins chers sur le marché local. Le prix de base du modèle est d’environ 12 mille dollars, le budget Renault Logan y est plusieurs centaines de dollars plus cher.

La Berline à bas prix de l’assemblage brésilien s’est avérée être la même Volkswagen Gol de la génération précédente. C’est une voiture de budget en brésilien.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...