Le contrôle technique : mode d’emploi

Le contrôle technique régulier, ce qui est devenu obligatoire à partir du 1er janvier 1992, est indispensable pour améliorer la condition de la voiture. Ce contrôle affecte surtout le travail des pièces essentielles d’une voiture, liées avec la sécurité et la protection de l’environnement. Chaque année, on passe environ 18 millions de ces contrôles en France.

Le contrôle technique mode d’emploi

Règles

Le contrôle technique est obligatoire pour les véhicules de moins de 3,5 tonnes (les véhicules particuliers et les camionnettes) pendant 6 mois précédants le quatrième anniversaire de la date de la mise en circulation. La date de la mise en circulation est indiquée dans le coin supérieur gauche de la carte grise, la date de la fin de la circulation, qu`on ne doit pas dépasser, est affichée dans le coin inférieur gauche ou sur le revers des cartes grises d`une formule nouvelle.

Ultérieurement, le contrôle technique approfondi doit avoir lieu une fois tous les 2 ans. Depuis le 1er janvier 1999, les systèmes d’échappement des voitures légères polyvalentes de plus de 4 ans, sont soumis au contrôle annuel. Cette inspection peut être effectuée dans l’un des centres techniques. Après le contrôle, une marque spécifique doit figurer dans le rapport.

Lors de l’inspection, la voiture passe 116 points de contrôle. Les défauts les plus graves (les feux, les freins, les gaz d’échappement…) nécessitent à être enlevés. En plus, on doit passer la ré-inspection dans 2 mois.

Importance du contrôle pour les affaires d`achat et vente

S`il y a des affaires d`achat et vente avec les voitures de plus de 4 ans, le vendeur doit fournir à l’acheteur un protocole valide de l`inspection, ce qui n’est pas moins de 6 mois au moment de la demande de la carte grise à la préfecture. Toutefois, le contrôle technique n’est pas nécessaire si vous transférez votre auto à un professionnel.

Le contrôle technique est un pas de vente important, qu`on ne doit pas négliger, car il permet de diagnostiquer des pièces d’auto critiques, liées à la sécurité et à la protection de l’environnement. Tous espèrent obtenir un protocole propre, c’est-à-dire sans les défauts. S’il y a des défauts, vous devez soit montrer le compte du remède de ces défauts à un acheteur potentiel ou de donner une explication précise.

Autos exemptées du contrôle technique et les cas spéciaux

Le contrôle techniqueCertaines voitures sont exemptées de l’inspection. Ce sont les voiture âgées de plus de 30 ans. Elles ont une carte grise de collection. On peut recevoir ce certificat d’inscription d`après la demande à la préfecture avec un protocole valide du contrôle technique.

Les véhicules du corps diplomatique sont également exemptés d’inspection.

Les voitures particulières (ambulance, taxi, dépanneuses et les autre) passent l’inspection annuelle au titre des règles spéciales.

Inspection volontaire

À tout moment, vous pouvez effectuer une inspection complète ou partielle volontairement. Lorsque vous faites cela, vous devez spécifier le caractère volontaire de cette inspection à l`inspecteur pour ne pas être formalisé officiellement. Cette inspection ne remplace pas l’inspection obligatoire et n’a aucune valeur officielle. L`inspection supplémentaire n’est donc pas nécessaire.

Écoulement du contrôle technique

L`inspection peut être complétée dans l’une des 4000 centres agréés situés sur le territoire Français. La plupart d’entre eux est de 6 grandes marques (Autosur, Autovision, Centre Auto Sécurité, Dekra, Securitest). Une centaine d’entre eux sont indépendants. Le contrôle comprend 124 points.

Contrôle préliminaire

Avant la date indiquée, il est possible de passer un contrôle préliminaire, ce qui permettra d’éviter la possibilité de récontrôle. Après avoir examiné indépendamment (les pneus, les feux endommagés, la manque du rétroviseur, les ampoules grillées, etc.), référez-vous à un professionnel qui dispose d’un équipement spécial pour un examen plus complexe. Très souvent, un tel diagnostic est libre, parce qu’il permet à un employé dépanner la voiture pour des réparations payées de l`avenir.

La durée du contrôle technique

L`inspection dure de 30 à 45 minutes. Elle comprend une inspection visuelle et des bancs d’essai.

L`inspection primaire

L`inspection primaire comprend 124 points de contrôle, ce qui sont divisés en 10 catégories. Tout se passe sans le démontage de l’équipement de l`auto. Le but de l’inspection est de vérifier les détails importants de la sécurité et de la protection de l’environnement des véhicules. Cette inspection a lieu tous les 2 ans pour les voitures de plus de 4 ans. Tous les écarts doivent être éliminés pour les inspections subséquentes, y compris le contrôle de 72 points.

Ré-inspection

Le but de la ré-inspection est de vérifier si tous les défauts de l’inspection principale ont été recalés. Elle a lieu dans 2 mois après l’inspection. Si ce délai est dépassé, la voiture est soumise à l’inspection primaire.

La ré- inspection peut être gratuite, mais vous pouvez recevoir une facturer à 40 euros.

Écoulement du contrôle technique

Tarifs

Les tarifs pour l’inspection sont nommés par chacun de ces centre eux-même, de 60 à 80 euros (ils sont plus élevés pour les voitures à moteur diesel). Il est conseillé de convenir avec un centre technique à l’avance. Ces centres sont fermés le samedi.

Préparation pour l’inspection

Certaines voitures ne passent pas l`inspection. Mais vous pouvez vérifier l’état de votre voiture à l’avance, donc de ne pas vous heurter à la nécessité d’une inspection supplémentaire.

Résultat de l’inspection

Après avoir passé le contrôle technique, le contrôleur vous met une marque dans le coin inférieur gauche et indique les dates extrêmes de la visite prochaine. En outre, il vous fournit le rapport de l`inspection de tous les éléments que vous devrez signer. Et enfin, il colle l’autocollant bleu sous le pare-brise.

Points de contrôle

L`inspection implique 124 points répartis en 10 catégories. Ils sont tous sous réserve d’ajustement en cas de dysfonctionnement, et 72 d’entre eux sont obligatoires pour la ré-inspection.

10 catégories de points de contrôle :

  • Plaque d’immatriculation
  • Freins
  • Conduite
  • Visibilité
  • Feux, signal
  • Châssis
  • Corps
  • Aménagement de voiture
  • Composants mécaniques
  • Pollution, bruit

Il y a des points supplémentaires de contrôle pour les autos électriques, hybrides ou à gaz (GPL).

Environ 86 % des véhicules en cours de l’inspection de chaque année ont un ensemble de défauts. 23,3 % de ces autos sont envoyées à la ré-inspection. Dans le même temps, dans la plupart des cas, les défauts à cause desquels les autos sont vises à la ré-inspection, peuvent être facilement identifiés par les vendeurs des voitures eux- même.

Chaque année, les statistiques sur le nombre des défauts d`après la marque/le modèle sont faites: ainsivous pouvez voir la place de votre voiture dans cette liste.

Сi-dessous, il y a 10 défauts décelés le plus souvent lors des inspections:

  • Frein de service: un déséquilibre significatif entre les freins avants et arrières
  • Teneur en CO excessive dans les gaz d’échappement
  • Usure excessive des pneus
  • Opacité excessive des gaz d’échappement
  • Frein de stationnement: l’absence d’un travail efficace
  • Teneur en CO dans les gaz d’échappement: le contrôle n’est pas possible
  • Roulement à billes, la connexion mobile: jeu inutile
  • Feu de freinage: ne fonctionne pas
  • Tuyauterie flexible de frein: dommages importants
  • Feu de position avant: ne fonctionne pas

Sanctions graves

Sanctions graves

L`inspection est obligatoire, mais la préfecture n’envoie pas les notifications. Vous devez respecter les règles. La violation peut vous revient chère.

Nous rappelons, que la première inspection doit être effectuée pendant 6 mois précédants le quatrième anniversaire de la date de la mise en circulation de la voiture. À l’avenir, elle doit être répétée une fois en 2 ans. En outre, les voitures légères sont soumises à l`inspection annuelle du système d’échappement.

N’oubliez pas que les forces de sécurité contrôlent régulièrement les voitures, notamment celles ce qui sont d’apparence étrangement hirsute. On recherche la présence des autocollants spécifiques sur les pare-brises. Cela fait partie de leurs fonctions.

Montant de l’amende

Si votre voiture n`a pas passé l’inspection technique (inspection ou ré-inspection), vous serez mis à l`amende de 135 euros et votre carte grise sera suspendue. Le montant de l’amende peut être réduit à 90 euros en cas du paiement immédiat. En cas du retard du paiement, on ajoutera 760 euros à votre amende. En outre, votre carte grise peut être retirée. Au lieu de cela, on vous accordera une permission temporaire de conduite valable pendant 7 jours, au cours des quels vous devez régler tout. Vous ne pouvez pas recevoir votre carte grise ou son duplicata sans la preuve de l’inspection. Enfin, si vous avez le désir d’acheter une voiture d’un professionnel ou d`une personne privée; et cette voiture a plus de 4 ans et son dernier contrôle technique a été plus tôt que 6 mois avant, la préfecture peut refuser de vous accorder la carte grise, jusqu’à ce que vous ne passiez pas l’inspection régulière de la voiture achetée.

Cas juridiques

La question de la validité de l’inspection peut être posée. Par exemple, vous achetez une voiture d’occasion et trouvez immédiatement un défaut significatif qui pourrait être identifié lors de l’inspection. C`est à dire, les données de l’inspection ont été truquées.

En tout cas, tout d’abord, essayez de régler la question avec le vendeur de la voiture et le cas échéant-  avec le centre. Si ces mesures ne conduisent pas à quoi que ce soit, contactez le service à la clientèle du réseau des centres techniques.  Après tout, si cela n`a pas marché, contactez la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, Tél. : 01 44 87 17 17).  Les actions de la gestion centrale dépendront du tribunal d instance, qui examinera votre cas.